Appendicite : quels sont les traitements possibles ?

L’appendicite est une maladie affectant l’appendice, il doit être traité immédiatement. I la chirurgie est le traitement le plus connu, depuis quelques années, les médecins proposent d’autres alternatives. Plus d’informations sur les traitements de l’appendice dans cet article.

L’opération chirurgicale de l’appendicite

La chirurgie pour traiter l’appendicite est souvent décidée pour sauver la vie du patient car s’abstenir peut lui être fatal. L’appendicectomie reste une des interventions chirurgicales les plus répandues en France même si l’on constate une diminution du nombre ces dernières années. Le patient est souvent hospitalisé en urgence pour subir une opération chirurgicale plutôt simple : par la réalisation de trou de petite taille sur le ventre, il s’agit de cœlioscopie. L’objectif de l’intervention est de retirer l’appendice qui s’est enflammée. Après avoir subi cette opération, le patient est soumis à une perfusion intraveineuse jusqu’à ce qu’il retrouve son alimentation habituelle. A sa sortie d’hôpital, il a droit à environ deux semaines (d’arrêt jours) de travail. S’il travaille dans un domaine qui lui demande plus d’effort physique, l’arrêt peut atteindre un mois. Au bout d’un mois, il devra retourner chez le médecin pour un contrôle. Certains patients peuvent développer un abcès ou cicatrisent mal. Mais en règle générale, l’appendicectomie se passe bien et ne présente aucun risque.

Les traitement alternatifs à la chirurgie

Il faut arrêter de penser que la chirurgie est systématique lorsqu’il s’agit de traiter l’appendicite. En effet, il existe bel et bien des solutions alternatives. Dans certains cas, l’opération pour traiter l’appendicite s’avère inutile. Le médecin peut privilégier l’antibiothérapie. Certaines études ont d’ailleurs prouvé l’efficacité de ce traitement mais sous une certaine condition : il doit être réalisé dès que l’infection est détectée. En effet, si l’infection est déjà à un stade avancé, elle peut être mortelle si une appendicectomie n’est pas réalisée au plus vite. A vrai dire, l’antibiothérapie consiste à éviter ou à retarder l’opération chirurgicale. De ce fait, certains patients peuvent subir un traitement chirurgical après avoir suivi un traitement à l’antibiotique. Mais cela n’arrive que quelques mois ou quelques années plus tard. Le médecin peut prescrire dans le cadre d’une antibiothérapie la métronidazole, la lévofloxacine et l’ertapénem intraveineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench